L'importance du système de protection sociale

La protection sociale est l'un des piliers de la société française. Elle garantit à chacun et à chacune la possibilité d'être protégé face aux épreuves de la vie.

Maladie, chômage, veillesse, le système de protection intervient à différents stades de notre existence pour nous offrir un filet de secours. Les dépenses liées à la couverture sociale représentent plus d'un tiers du PIB de la France.

Le système est basé sur la répartition et la solidarité. Chacun y contribue à hauteur de ses moyens. Ceci permet à tous de bénéficier de prestations de base indépendamment de son niveau de contribution.

L'organisation du système français

Plusieurs organismes interviennent dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique sociale :

Chaque organisme a un rôle qui lui est propre avec des prérogatives bien définies. Souvent décriée pour sa lourdeur, le système français n'en reste pas moins très protecteur si on le compare aux systèmes anglo-saxons.

Le financement de la protection sociale

Pour pouvoir payer toutes les prestations sociales, l'Etat français a besoin de ressources financières très conséquentes. Différentes taxes et impôts viennent participer au financement de ce budget :

Chaque année, ce sont plusieurs centaines de milliards qu'il faut trouver pour équilibrer le budget de la protection sociale. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) est débattu chaque année au parlement. Il a pour objectif de maitriser les dépenses de santé tout en offrant une couverture efficace à la population.

Le système de santé

Durant votre vie, vous allez parfois tomber malade. Si vous êtes employé, vous serez alors en arrêt maladie. Sous certaines conditions, la sécurité sociale prend en charge une partie de votre rémunération durant votre arrêt maladie.

C'est également la sécurité sociale qui paye vos consultations chez le médecin mais aussi vos frais d'hospitalisation ou encore l'achat de médicaments en pharmacie. Bien entendu, tout cela est très encadré. Il y a des plafonds de remboursement applicables afin de contrôler les dépenses de santé.

Les personnes en situation de précarité peuvent bénéficier de la Couverture Maladie Universelle (CMU) qui leur permet d'être pris en charge sans avoir à avancer les frais.

Au-delà de la sécurité sociale, la protection maladie est également assurée par les mutuelles complémentaires. Elles prennent en charge une partie conséquente des remboursements des soins et des frais de santé.

Certaines dépenses comme les frais d'optique ou les frais dentaires sont très élevées. Cela fait partie des dépenses qui sont peu remboursées par la sécu. Heureusement, il existe de nombreuses astuces pour payer moins cher ses lunettes. C'est également vrai pour les soins dentaires. Le prix de la pose d'une couronne dentaire peut souvent atteindre des sommets. En comparant, en passant par le réseau de partenaires agréés de votre mutuelle, vous pourrez bénéficier de tarifs préférentiels.

Le système de santé français reste malgré tout l'un des plus performants et des plus abordables au monde. Il offre un excellente couverture à ses assurés tout au long de leur existence. Le maillage territorial du réseau hospitalier permet à chaque habitant de disposer de toutes les spécialités médicales à moins d'une heure de chez lui. Les soins dispensés sont de très grande qualité grâce à l'excellence de la formation initiale et continue des professionnels de santé.

Grâce à sa carte vitale, chaque assuré peut être rapidement remboursé des frais engagés chez le médecin et en pharmacie. Les mutuelles viennent en complément pour couvrir tout ou partie des éventuels dépassements d'honoraires. Si l'on compare à d'autres pays, se soigner en France est à la fois facile et très économique.

Les régimes de retraite

Il existe de nombreux régimes de retraite en France. Le régime général correspond à celui qui indemnise les salariés du privé après leur départ à la retraite. On trouve également de nombreux régimes spéciaux pour des professions spécifiques avec des règles particulières. C'est notamment le cas pour les cheminots, les sénateurs ou encore les personnels de l'Opéra National de Paris.

Le financement du régime de retraite fonctionne suivant le principe que les actifs payent des cotisations pour assurer les pensions des retraités. Au-delà de ce régime de base, certaines personnes améliorent le niveau de leurs pensions grâce à une contribution volontaire supplémentaire. C'est ce que l'on appelle la capitalisation.

L'assurance chômage

Avec la crise et la mondialisation, les français ont une vie professionnelle plus chaotique. Les plans sociaux se multiplient et donnent lieu à des périodes de chômage pour de nombreuses personnes.

L'assurance chômage permet aux personnes ayant été lienciées par leur employeur de percevoir pendant une durée pourvant aller de 2 à 3 ans une partie importante de leur ancien salaire.

L'assurance chômage a plusieurs objectifs :

Pour aller plus loin, cette vidéo explique dans le détail le système de protection sociale :